Université de Kinshasa

  • B.P. 127 Kinshasa XI
  • Internet: www.unikin.ac.cd
  • E-mail: rectorat@unikin.ac.cd
  • E-mail: sg.academique@unikin.ac.cd

Fondée en 1954 sous la dénomination Université Lovanium par l’Université Catholique de Louvain en collaboration avec le Gouvernement Belge, elle est devenue, par les réformes de 1971 et 1981, respectivement Université Nationale du Zaire (UNAZA), Campus de Kinshasa et Université de Kinshasa.

  • Langue d’enseignement : Français
  • Durée de l’année académique : Octobre à Juillet
  • Bibliothèque : Bibliothèque Centrale et 12 Bibliothèques Facultaires
  • Nombre de Professeurs : 1029, Scientifiques : 1588, Administratif, Technique et Ouvrier : 1810
  • Nombre d’étudiants : 29.554
  • Revues : Annales des Facultés, Cahiers Economiques et Sociaux, Journal de Psychologie et des Sciences de l’Education

1. La Date de Création

L’Université de Kinshasa a été créée en 1954.

2. L’Historique

L’histoire de l’Université de Kinshasa commence en 1924 avec la création, par l’Université Catholique de Louvain, d’une association médicale qui devait s’occuper de la santé et de l’éducation au Congo. De cette initiative résulta la création, par des professeurs de cette Université, de la Fondation Médicale de l’Université de Louvain au Congo (FOMULAC), et plus tard en 1927, du premier établissement de santé construit à Kisantu dans le Bas-Congo où eut lieu le premier cours de formation des infirmiers au Congo.En 1932, l’Université de Louvain créa, dans le même site, une section d’agronomie, à laquelle s’ajoutèrent une section des sciences administratives et commerciales en 1936, et une section d’assistants médicaux en 1937.

En 1947, ces trois sections furent regroupées sous l’appellation de « Centre Universitaire Congolais de Lovanium », qui fut transféré du site de Kisantu à celui de Kimwenza, et qui devint l’Université Lovanium en 1952, plus tard l’Université de Kinshasa sur le site actuel du Mont Amba, d’une superficie de 400 hectares.

La première année académique de cette nouvelle université avait été inaugurée en 1954 avec des candidatures en sciences naturelles, en sciences sociales et administratives, en sciences pédagogiques et en sciences agronomiques. Vint enfin la création des cliniques universitaires en 1957, qui organisèrent le premier doctorat en médecine.

Le réacteur nucléaire TRIGA(Training, Research, Isotope Production Generated in Africa) avait été installé dans la nouvelle université en 1957 pour l’analyse des spécimens biologiques d’animaux, des plantes, des semences, des systèmes chimiques.

A cause de ses importantes infrastructures de l’excellence de ses programmes, du niveau et de l’envergure de ses activités de recherche ainsi que de la qualité de son accueil, la nouvelle université était, dès sa création, la plus importante et la plus célèbre institution d’enseignement universitaire en Afrique Centrale et dans toute l’Afrique Sub-saharienne. C’est à ce titre qu’elle avait accueilli certaines célébrités politiques africaines, comme le colonel Mengistu Hailé mariam (futur président de l’Éthiopie), le Camerounais Nzo Ekangaki (futur Secrétaire Général de l’OUA), l’Egyptien Mahmoud Riad (futur Secrétaire Général de la ligue Arabe) et des conférenciers de renom comme Albert Einstein, Igor Prigogine, Haroun Tarzieff, Yves Cousteau et Cheik Anta Diop.

Nationalisée en 1971, l’université Lovanium était devenue l’un des campus de l’Université Nationale du Zaïre (UNAZA). Elle a recouvré une partie de son autonomie en 1981, devenant Université de Kinshasa. Cette nationalisation a auguré la déchéance de l’Université de kinshasa, caractérisée par une dégradation progressive de son patrimoine, un désengagement graduel de l’État qui ne parvenait plus à subventionner l’Université et une détérioration des conditions de travail aussi bien des étudiants, des enseignants, des chercheurs que du personnel adminsitratif.

3. La Devise

La devise de l’Université de Kinshasa est : « Scientia Splendet et Conscientia ». Traduisons : « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

4. L'Hymne de l'Université

Que se dissipent les nuages,

Que se termine le mauvais temps.

Le soleil brille, le soleil chante,

Et du haut de la colline, le regard peut embrasser,

le chemin a parcourir, la route du progrès.

Marche couvert de probité, de paix et justice,

Scientia, splendet et conscientia est ton idéal.

Tu poursuivras la vérité en usant de vérité,

Sciantia, splendet et conscientia est ton idéal,

porte haut le flambeau sacré qui éclaire ton peuple,

Scientia, splendet et conscientia est ton idéal.

5. L’Emblème

Trois couleurs : bleue, jaune et rouge. Dans la couleur bleu un livre ouvert sur lequel est placée une lance pointant vers trois étoiles. Le livre, c’est le savoir. La lance, c’est une arme de combat. Les étoiles, c’est l’excellence.

  1. La  couleur rouge symbolise le sang des martyrs;
  2. La  couleur jaune symbolise la richesse;
  3. La  couleur bleue symbolise l’esoir.

6. Le Logo

7. Le Type

L’Université de Kinshasa est une institution publique.

8. L’Implantation

L’Université de Kinshasa est située à plus ou moins 25km du centre-ville de Kinshasa, dans la commune de Lemba, plus précisément sur le Mont Amba appelé “Colline inspirée” sur une étendue de 400 hectares.

9. L’Organe dirigeant

L’Université de Kinshasa est dirigée par un Comité de Gestion composé de :

  • Recteur : Pr Daniel NGOMA YA NZUZI ;
  • Secrétaire Général Académique : Pr Célestin MUSAO KALOMBO MBUYU;
  • Secrétaire Général Administratif : Pr Félicien MITI TSETA ;
  • Administrateur du Budget : DCS, Mme Christine BASOSILA PAONI

10. Les Profils Académiques

L’ Université de Kinshasa forme dans l’ensemble de 12 Facultés dont elle est dotée plusieurs profils. Elle forme des licenciés, des ingénieurs, des agronomes, des pharmaciens, des médecins, … Pour des plus amples informations, il convient de visiter les pages de chacune des Facultés énumérées au point 13 ci-après :

11. La Langue d’Enseignement

Le Français.

12. Les Cycles de Formation

Dans toutes les Facultés, l’Université de Kinshasa organise un cursus de formation qui s’étale sur trois cycles. Premier cycle : le graduat, second cycle la licence plus formation des ingénieurs et troisième cycle : doctorat.

13. Organisation des Enseignements

L’ Université de Kinshasa compte à ce jour 12 Facultés ci-après ainsi que leurs Doyens :
1. Faculté de Droit : 
   – Pr. Marie-Thérèse KENGE NGOMBA TSHILOMBAYI
2. Faculté des Sciences Economiques et de Gestion :
   – Pr. Antoine KAMIANTAKO MIYAMUENI
3. Faculté des Lettres et Sciences Humaines  :
    – Pr. Léon MATANGILA MUSADILA
4. Faculté de Médecine :
    – Pr. Jean-Marie KAYEMBE NTUMBA
5. Faculté de Médecine Vétérinaire :
    – Pr. Jacques MAFWILA MBUNA
6. Faculté de Pétrole, Gaz et Energies Nouvelles :
    – Pr. Symphorien KASEBA MBUYI KABONGO
7. Faculté Polytechnique :
    – Pr. Hubert KAZADI MABIKA
8. Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation :
    – Pr. Joseph Martin KITUMBA GAGEDI GASAGISA MWANZA
9. Faculté des Sciences :
    – Pr. Alain MUSESA LANDA
10. Faculté des Sciences Agronomiques : 
    – Pr. Eric SUMBU ZOLA LEZI
11. Faculté des Sciences Pharmaceutiques :
    – Pr. José LAMI NZUNZU
12. Faculté des Sciences Sociales, Administratives et Politiques :
    -Pr. Albert MULUMA MUNANGA
/vc_column_text]

14. Centres et Instituts de Recherche

l’Université de Kinshasa compte les Centres et Instituts de Recherche ci-après :
1. Centre de caediologie ;
2. Centre Interdisciplinaire d’Etudes et de Documentation Politiques (CIEDOP) ;
3. Institut d’Etudes et de Recherche Historique du Temps Présent ;
4. Institut de Recherches Economiques et Sociales (IRES) ;
5. Centre de Recherche pour le Développement ;
6. Centre de Recherche pour l’Exploitation de l’Energie Renouvelable ;
7. Laboratoire d’Analyses des Médicaments et des Aliments ;
8. Centre d’Etudes et des Recherches Parapsychologiques (CERP) ;
/vc_column_text]

15. Ecole Postuniversitaire :

  • Ecole de Santé Pulique (ESP)

/vc_column_text]

16. Ecoles Postuniversitaires Régionales :

  1. Ecole Régionale Postuniversitaire d’Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoire Tropicaux (ERAIFT)
  2. Programme de Gestion de la Politique Economique (GPE)
  3. Nouveau Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire en Economie (NPTCI)

/vc_column_text]

17. Formations Médicales

  1. Cliniques Universitiares de Kinshasa (CUK)
  2. Centre Neuro-psychopathologique (CNPP)
  3. Centre Hospitalier du Mont-Amba (CHMA)

/vc_column_text]

18. Ecoles d'Application

  1. Institut Technique Médical du Mont-Amba (ITM-MA)
  2. Groupe Scolaire du Mont-Amba (GSMA)