PREVENTION DE LA RUPTURE PREMATUREE DES MEMBRES PAR L’ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE EN MILIEU CONGOLAIS

PREVENTION DE LA RUPTURE PREMATUREE DES MEMBRES PAR L’ANTIBIOTHERAPIE PROBABILISTE EN MILIEU CONGOLAIS

Par
Charles Didier KITENGE KIA KAYEMBE
Docteur en Médecine, Chirurgie et Accouchement
Spécialiste en Gynécologie et Obstétrique


Thèse présentée en vue de l’obtention
du grade d’Agrégé de l’Enseignement
Supérieur en Médecine.


Promoteur: Professeur Dr MBANZULU
PITA NSONIZAU

Co-promoteur: Professeur Dr TAKAISI
KIKUNI


RESUME

Introduction:

La rupture prématurée des membranes (RPM) est une pathologie fréquemment rencontrée par l’obstétricien. C’est également une des causes importantes de morbidité et de mortalité périnatales en raison de son association à la prématurité e!~ l’infection.

Objectifs

  • Identifier la nature des germes présents dans le vagin et l’endocol utérin des gestantes à Kinshasa et Kisantu ;
  • Déterminer leur sensibilité aux antibiotiques;
  • Déterminer la meilleure antibiothérapie préventive probabiliste pour la RPM.

Matériel et méthodes

  • Une étude descriptive, transversale, multicentrique réalisée aux CUK, SMK et SLK de janvier 2000 à décembre 2003 a examiné les aspects épidémiologiques et bactériologiques de portage vaginal des germes pendant la grossesse.
  • Les antibiogrammes réalisés à partir de ces germes isolés dans les sécrétions endocervico-vaginales ont orienté le choix de l’antibiotique probabiliste susceptible d’utilisation en traitement préventif en cas d’une RPM.
  • Un essai clinique calqué sur l’analyse séquentielle réalisé chez les gestantes de mariages polygamiques et célibataires devait démontrer l’efficacité de  l’amoxicilline dans la prévention de la RPM.

Résultats

Dans les sécrétions endocervico-vaginales de 310 gestantes de 28 à 40 ans, parité de 0 à 6, nous avons isolé 198 souches bactériennes (169 dans le vagin et 29 dans l’endocol).

La présence des souches bactériennes était nettement supérie respectivement chez les gestantes de mariages polygamiques célibataires. Dans la majorité des cas, il s’agissait de Staphylococ aureus et epidermidis. Aucune relation n’a été établie entre 1 présence et l’âge gestationnel.

Ces germes étaient très sensibles à l’amoxicilline, à l’amoxicilline-ac clavulanique, à la ciprofloxacine et à la céfotaxime.
Une baisse significative de l’incidence de RPM est observée dans les groupes traités.

Conclusion:
L’étude met en évidence une association fréquente entre la RPM et Staphylococcus aureus et epidermidis chez les gestantes de mariage
polygamiques et célibataires; suggérant un rôle étiologique de germe. Une antibiothérapie préventive à base d’amoxicilline pourra infléchir l’incidence de la RPM dans ce contexte.
Mots clés: Portage vaginal, Rupture prématurée des membrane antibiothérapie probabiliste, gestantes congolaises, République Démocratique du Congo.

Laisser un commentaire